2009-2014: Le refuge LTS

En mars 2009, nous avions créé un refuge pour des tortues abandonnées par des éleveurs, trouvées blessées sur le bord de la route, confiées par la DDPP, ou simplement saisies par les Douanes sur le Port de Marseille. Ces dernières, arrivant clandestinement et illégalement sont vouées à une mort certaine.

Un seul mot: « L’EUTHANASIE ».

Nous refusons cette fatalité et nous les avons prises en charge pour les faire adopter (UNIQUEMENT DANS LA REGION PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR)

Une fois acclimatées, nous les proposons à des personnes aimantes et respectueuses d’une maintenance parfaite, possédant une Autorisation de Détention Préfectorale (ADP). 

Dés leur arrivée, une fiche de suivi avec photos d’identification a été faite: poids, taille et notes sur les caractéristiques spécifiques de la carapace (écaille surnuméraire, entaille sur une marginale, déformation, etc.)

Chaque mois ont été notés le poids, le comportement et les soins donnés.

Un bilan de santé complet par un vétérinaire spécialisé était réalisé chaque année, depuis leur arrivée jusqu’à leur départ, certifiant de leur bonne forme.

 

HISTORIQUE

 Mars 2009

Une importante saisie des Douanes nous met devant une situation difficilement acceptable. 

Ces tortues, de la plus petite de 8 grammes et 3 centimètres de long, à la plus grosse, une adulte de 273 grammes (poids nettement inférieur en fonction de celui qu’elle devrait avoir en fonction de sa taille), seront « détruites » si personne ne les prend en charge,  car les renvoyer dans leur pays d’origine, n’est pas facile.

  • D’où arrivent-elles ?
  • Où les renvoyer ?
  • Le « passeur » les a-t’il prélevées dans un secteur bien précis ?
  • Un « élevage » au Maghreb, pour l’export, tient-il compte des différents taxons, sont-elles des hybrides de plusieurs sous espèces ?
  • Les Douanes n’ont que peu de renseignements, le mutisme des trafiquants étant bien souvent leur défense, et malheureusement ne sont pas punis très fortement, comme le prévoit la loi !!!!
  • Les rendre au capitaine du bateau pour un retour les exposeraient soit à une remise dans le circuit soit tout simplement, et c’est souvent le cas, à être jetées à la mer sans autre forme de procès.

 

Tout au long de l’année 2009 et 2010, nous avons vu arriver des tortues  déshydratées, souillées d’excréments, envahies de tiques et surtout de vers, aux instestins tellement encombrés qu'elles ne pouvaient plus s’alimenter. Des gavages à la sonde gastrique ont été nécessaires pour plusieurs d’entre-elles.

D’autres ont développé des pneumopathies (complications d’infestation massive de vers). Heureusement, un grand nombre a survécu grâce à des soins acharnés.

Certaines présentaient des brûlures subies lors du « voyage » dans des blocs moteurs de camions ou dans les passants de roues.

Des kystes sous la peau fine des pattes et du cou ont dû être extraits, probable conséquence de piqûres imputables aux épines de cactus dans leur biotope d'origine.

Chaque tortue, une fois soignée, alimentée et guérie, sortie de l’infirmerie, est mise en enclos.

Un cahier de soins vétérinaires, pendant le traitement, est scrupuleusement tenu pour s’assurer qu’au cours de leur séjour, toute complication est définitivement écartée.

Tortue mordue par un chien
Otite
Carapace fracturée
Excréments de tortue surinfestée
Gavage par sonde gastrique

Il nous a donc fallu créer des enclos rapidement en tenant compte des âges et des sexes des arrivantes.

Ce qui signifie : enclos pour adultes, enclos pour sub-adultes et enclos pour bébés, plus un enclos d’isolement, vite transformé en enclos pour l’unique femelle de la saisie, pour éviter une progéniture.

En attendant la construction des enclos, il a fallu les installer dans divers terrariums avec lampes UVB Power Sun, et céramiques pour la nuit.

Pour les tortues saisies en octobre et novembre 2009, ces terrariums en grande quantité ont été installés dans l’infirmerie, un chauffage d’appoint à du être rajouté, car en hiver, cette pièce est plutôt fraiche.

 

La pièce infirmerie
Le coin pharmacie

Il va sans dire qu’il a fallu trouver un grand terrain ; construire d’autres enclos.

A ce jour, nous avons 15 enclos pour adultes, sub-adultes, juvéniles et 4 enclos pour bébés.

Les mesures sanitaires y sont respectées rigoureusement. Pas de passage d’un enclos à l’autre sans changer de chaussures !

Lavage des mains impératif, plus désinfection avec le produit employé dans les hôpitaux.

Enclos fermés à clé pour éviter les intrusions de personnes qui viennent au refuge, sur-chaussures obligatoires avant de pénétrer dans les enclos !

 

 

En ce qui concerne la maintenance, les mauresques ont des cabanes isolées à double parois avec du polystyrène de 4 cm.

Les hermann ont des cabanes « normales ».

 

Les points d’eau sont lavés et l’eau changée tous les soirs (remplis en cas de grande chaleur plusieurs fois par jour, en cas de mistral également !)

Ils sont brossés à la Javel une fois par semaine.

Le potager tortues

La nourriture se compose essentiellement d’herbes sauvages plantées dans les enclos (repiquages de semis). Un « potager tortues » est également cultivé en permanence (plantain, roquette, trèfle, pissenlits, crépis, sédums, althaeas, capucines, etc...).

En cas de disette, les mois juillet, août, septembre, mâche, endives et frisées sont alors employées, soigneusement lavées.

Ne pouvant transporter toutes les tortues chez le vétérinaire spécialisé, celui-ci se déplace, une fois l’an, pour une visite complète des tortues à la sortie de l’hibernation, seules les urgences sont transportées à la clinique vétérinaire.

 

Magali pour
La Tortue Soleil

 Photos du refuge

******

Malheureusement, malgré les nombreux efforts de Magali pour gérer ce refuge, les complications issues de la lourdeur de l'administration, le manque permanent d'aide bénévole et le coût très conséquent de son fonctionnement ont entraîné une dure réalité.

Les animaux présents dans ce refuge doivent y demeurer, sans possibilité matérielle de permettre leur adoption future.

 

Ainsi, LTS et la FFEPT ont pour devoir de trouver une solution pour la création d'un centre de transit viable qui permettra de venir en aide aux animaux trouvés abandonnés, errants, ou saisis.

Le programme d'adoption est maintenu avec un cahier des charges qui est appelé à rapidement évoluer, au fil du temps, et dans l'observation du total respect des conditions d'éligibilité et de l'application de la charte FFEPT.

Christian, 01/02/2015

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

BUREAU LTS | Réponse 30.04.2014 22.23

Bonjour,
Si vous vivez en PACA, contactez le secrétaire ou la trésorière (voir contacts) pour obtenir le process.
Et adhérez + justifiez de vos installations

Damien | Réponse 29.04.2014 18.50

Bonjour,
j'ai déjà 2 petites juveniles hermann (tic & tac) et je souhaiterais adopter une 3eme voir 4eme femelle de préférence. Est ce possible?

Bureau LTS | Réponse 18.04.2014 00.03

Oui, contactez ATC (Amis des Tortues du Centre) à Marcilly en Villette.
Et surtout, profitez du Congrès des 3 et 4 Mai à Mézières en Brenne.

naud | Réponse 16.04.2014 23.51

Bonjour,
Je souhaiterais adopter des hermanni hermanni - j'ai mon AEA il me reste 3 places ( car j'en ai déjà 3 ) j'aimerais adopter des femelles. je suis du 85

naud 17.04.2014 23.06

Avez vous des pistes a me donner sur des associations dans ma régions
? Pays de la loire ( grand ouest )

Bureau LTS 17.04.2014 22.27

Bonjour,
Au regard de l'acclimatation et plus simplement pour la santé des tortues du refuge, les placements s'effectuent en PACA.
Merci de votre compréhension

mondello sylvie | Réponse 12.02.2014 15.43

bonjour
Je cherche une grosse tortue comme celle que j' ai eu dans mon enfance comment dois je faire merci

Christian 13.02.2014 20.13

Bonsoir Sylvie, allez dans la page Contacts et contactez le délégué de votre département. Il ou elle vous expliquera toutes les démarches nécessaires. A bientôt

Zavaglia Rocco | Réponse 30.01.2014 11.57

Je cherche des tortues: T.Graeca, A.Horsfieldii ,T. Marginata,Terrapene Ornata. J'ai dejà des Hermanni,des Boettgeri ,des Terrapene Carolina .J'ai mon C.D.C.

LTS 30.01.2014 21.29

Bonjour, en sortie d'hibernation les T.Greaca pourront être adoptées, vous pouvez adhérer (cf Adhérer à LTS) et nous contacter pour le dossier (cf Contacts)

Voir tous les commentaires

Commentaires

25.04 | 19:13

Si vous voulez une chance que la plante atteigne la 2ème paire de feuilles, je vous conseille de planter en dehors du parc Elles sont voraces LOL

...
25.04 | 19:06

Bon de commande envoyé sur votre email.
Cordialement

...
13.04 | 14:00

Bonjour,
j'ai une pélomédusa,le propriétaire n'en veut plus et je ne peux pas la garder. Ou serait-elle heureuse ?
j'habite le Var.
merci

...
09.04 | 13:48

bonjour petite question faut il planter directement dans l'intérieur du parc de ma tortue ou en exterieur ?

...
Vous aimez cette page